Management

Comment écrire un objectif entre un manager et un collaborateur.

Comment écrire un objectif devrait être un examen obligatoire pour toute nouvelle personne devenant manager.

Cela aurait des conséquences merveilleuses sur la qualité de vie au travail, mais surtout sur la productivité des entreprises, voyons pourquoi …

  • “Hein ? Quoi ? Il faut lui écrire des objectifs ? Et puis quoi encore !” 

Michel venait de prendre son premier job de manager et effectivement il découvrait les fondamentaux.

  • “Pourquoi tu dis ça ? Tu as l’air surpris ?”
  •  “Oui, s’il est payé c’est pour faire son job, je ne vais pas lui expliquer en plus comment. Moi, je suis le boss, j’ai juste besoin qu’il soit au top, à 100% ! voire à 120% même ! Tiens voilà c’est ce que je vais écrire : “Faut que tu sois à 100%” – on ne viendra pas me dire que je l’exploite non plus …”

Discours fictif bien entendu. 

Discours déjà entendu évidemment. 

Alors, oui il est nécessaire de fixer des objectifs à son collaborateur. D’ailleurs c’est un des rôles principal du manager : Ecrire les objectifs. 

Pourquoi faut-il écrire, formaliser les objectifs ? 

Ecrire les objectifs a plusieurs avantages : 

  • Ils sont partageables
  • Ils sont vérifiables
  • Ils sont discutables

Nous allons donc voir pourquoi la performance passe par l’écriture des objectifs puis rapidement définir les caractéristiques d’un objectif, donner quelques exemples concrets et voir aussi comment les écrire, ou pas ….

En attendant, avant de poursuivre votre lecture, cliquez ici et venez rejoindre la communauté de ceux qui veulent bien vivre leur travail, si vous êtes en phase avec notre manifeste

Un objectif lorsqu’il est bien écrit, est un formidable outil relationnel. Grâce à l’objectif, le collaborateur sait où il doit aller. Si l’objectif est bien décliné et bien expliqué, alors le collaborateur comprend le sens de celui-ci et sait répondre à la question fondamentale : “Pourquoi ?” qui va se décliner selon votre envie en : 

  • Pourquoi je me lève ce matin ? 
  • Pourquoi le chef veut que je fasse cela ? 
  • A quoi sert mon travail ?
  • Quelle est ma contribution au sein de l’entreprise ? 
  • Etc …

J’aime lier la bonne compréhension des objectifs et du sens qu’ils renferment à la performance des individus.

Je considère en effet qu’un homme ou une femme qui se lève le matin pour aller travailler a envie de bien faire son travail (il y a plusieurs manières de voir ce sujet donc je ne prétends pas avoir la seule vision possible).

Donc avec les bons ingrédients : « Je sais ce que je dois faire pour atteindre mon objectif et je sais aussi à quoi mon objectif sert », vous avez maximisé les chances d’une bonne performance de votre collaborateur. Condition peut être pas suffisante, mais au moins nécessaire. 

Si vous êtes convaincu(e), continuez la lecture, si vous pensez que les gens se lèvent pour ne rien faire de leur journée, ou saboter votre travail, prenez un RDV dans mon agenda, un petit coaching rapide vous permettra de mieux vivre dans les semaines qui suivent : http://rdv.management-coach.fr

Comment bien écrire un objectif pour un collaborateur ? 

Ok, comment bien écrire un objectif. Demandons à Michel : 

  • “C’est pas compliqué, tu prends une feuille et tu écris par exemple : Être à 100% tout le temps”
  • Est-ce que vous connaissez les objectifs SMART Michel ? 
  • “SMART comme intelligent en anglais ou comme la petite voiture ?“
  • SMART c’est un acronyme, chaque lettre veut dire quelque chose, mais c’est comme ça qu’on le retient, c’est plus facile.
  • Ah ben alors … non je connais pas, éclairez-moi Coach !

Pour ceux qui connaissent S.M.A.R.T, vous pouvez survoler les prochaines lignes. Pour les autres, voici ma propre définition de ces lettres :

  • S pour Spécifique : Plus précis sera l’objectif plus il sera compréhensible. Eviter donc les généralités type : “Être à 100%” qui effectivement ne veut pas dire grand chose. 100% de quoi ? De présence ? De temps de parole (celui-là fait peur !). Vous avez compris, préférez le spécifique : Établir une étude comparative de nos concurrents principaux sur les aspects positionnement 
  • M pour mesurable : Celui-là change tout ! Un objectif non mesurable n’est pas un objectif ! Relisez bien lentement la phrase précédente ! Oui, pour vérifier si un objectif est atteint, dépassé, ou non atteint, il est bien nécessaire d’avoir des faits, des chiffres. Obligatoire. Dans l’exemple précédent, il sera donc important de modifier “de nos concurrents” par “d’au moins 3 de nos concurrents principaux”
  • A pour ambitieux : Si l’objectif n’est pas ambitieux, vous allez vous confronter à plusieurs problématique. C’est important pour le développement de votre collaborateur de le faire légèrement sortir de sa zone de confort, pour qu’une fois l’objectif réalisé, il ait gagné en autonomie, en productivité, en confiance en soi, en technique, en connaissance, … Vous êtes manager, vous devez développer le capital humain, c’est un de vos rôles.
  • R pour réaliste : Demander la lune, ou l’inaccessible et vous générez de la démotivation. Il faut que l’objectif soit faisable, atteignable, possible. C’est évident, mais parfois bon de le répéter.
  • T : Timé … et oui, je l’adore celui-là. Sans référence au temps, un objectif n’existe pas. D’ailleurs je commence toujours l’écriture de mes objectifs par la notion de temps. “A la fin du semestre, …” – “Avant le 3 Février, …” – “Pour jeudi midi, …”

Si à la lecture de cette liste à puces, vous comprenez un point fondamental d’une prise de tête avec vos boss ou avec un de vos collaborateurs, écrivez-moi pour me le raconter, j’adore lire vos histoires : http://contact.remi.coach

Ok donc on a vu que les objectifs servent à quelque chose, et qu’il faut les écrire en respectant des grands principes qu’on retient avec SMART (ou une bonne recherche google, ça marche aussi), voyons à présent quelques exemples.

J’ai décidé de lister des exemples qui ne marchent pas ou qui génèrent de la frustration avec un petit quizz pour repérer les erreurs les plus communes. Evidemment, je liste aussi beaucoup d’exemples d’objectifs qui fonctionnent bien et ont prouvé leurs résultats.

 

Peut-on déléguer l’écriture des objectifs ?

Titre de paragraphe un peu racoleur non ? J’ai dit qu’il fallait les écrire, car la transmission orale n’est jamais vraiment un gage de sécurité et de transparence surtout lorsqu’on doit évaluer si un objectif est atteint ou non. En tout cas ici, je vais vous donner une astuce pour ne pas les écrire … C’est assez simple en fait. Il faut juste demander à votre collaborateur de les écrire lui-même. 

Attention !  À ne pas mettre entre toutes les mains, c’est une forme avancée de collaboration dont je parle ici, pour les meilleures de vos ressources, celles qui sont les plus autonomes, celles qui un jour pourraient être amenées à vous remplacer, celles qui en ont la capacité … Remarque importante, l’écriture de l’objectif n’induit pas son acceptation par vos soins sans amendement ni discussion. 

Il y a plusieurs avantages à cette délégation : 

  • Vous faites un acte de management fort de sens (tout en gardant le contrôle)
  • Vous vous libérez un peu de temps
  • Vous pouvez ainsi voir les priorités de votre collaborateur et vous pouvez être surpris par la qualité de sa production
  • Vous l’aidez à se rendre compte que ce n’est pas si évident à écrire

Écrire ses objectifs, c’est déjà un objectif … qui peut se décliner ainsi : “Béatrice, je crois que vous êtes prêtes à passer à l’étape supérieure. Pour les objectifs du prochain trimestre, j’aimerai que vous tentiez de vous les auto-assigner. Prenez au moins une heure de votre temps, et d’ici jeudi midi, remettez-moi par écrit les 3 objectifs principaux que vous imaginez important d’atteindre pour les 6 mois à venir. Ces objectifs devront respecter l’acronyme SMART, allez lire cet article pour mieux comprendre …”

Lorsque Béatrice vous remettra son écrit, vous aurez tout le loisir ensuite d’amender, de demander pourquoi, quel sens elle met derrière ceux-ci, d’éventuellement augmenter légèrement les chiffres pour que l’objectif soit ambitieux, ou en ajoutant un bout de phrase pour augmenter progressivement sa zone de confort. 

Si vous l’avez tenté, racontez-moi ce que cela a donné en m’écrivant à http://contact.remi.coach

Voilà, j’espère que ces quelques minutes à me lire vous auront permis d’assoiffer votre recherche initiale qui devait tourner autour des objectifs. Si vous vous sentez bloqué(e), ou si vous voulez aller plus loin, n’hésitez pas à prendre un premier RDV gratuit par téléphone. http://rdv.management-coach.fr

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound