Management

Comment faire démissionner son manager ?

Ah ah, je ne pensais qu’un jour quelqu’un lirait cet article ! Comment êtes-vous arrivés là ? Un lien ? ou alors pire, une recherche sur Google. Bon allez ça ne me regarde pas, si vous êtes là, c’est que vous avez besoin d’aide, et ça c’est mon boulot !

Nous allons échanger au cours de cet article sur plusieurs points : pourquoi veut-on faire démissionner son manager, ces raisons sont-elles valables, les différents types de managers qu’on a envie de “balancer par la fenêtre” et le cas échéant comment faire pour sortir d’une situation “pas agréable” à vivre. 

Attention, cher lecteur, tout ce que vous allez lire dans les prochaines lignes ne saurait enclencher une quelconque responsabilité de ma part. A vous de juger par vous-même, vous êtes responsables, vous êtes acteurs de votre carrière!

Allez en route, c’est parti !

Pourquoi on veut faire démissionner son manager ?

Il y a plusieurs raisons qui peuvent vous pousser à faire ce type de recherche sur internet, en voici une liste non exhaustive (et je vous serai gré de m’écrire si votre raison n’est pas encore présente dans cette liste) :

  • Je veux prendre sa place
  • Il m’a joué un mauvais tour, je veux me venger
  • Il me fait subir une forme de harcèlement
  • Il me ralentit dans ma carrière
  • Je suis secrètement amoureux(se) de lui/elle et je crois dur comme fer à  la maxime “No sex in Job”, ça serait une bonne solution pour se mettre ensemble. 
  • Je veux lui pourrir la vie juste pour le fun
  • Il est mauvais, incompétent, clairement il ne fait pas son travail

(n’oublie pas de m’écrire si ta motivation n’est pas présente, j’ajoute les meilleures idées)

Je ne pensais pas qu’on pouvait avoir autant de (bonnes ?) raisons de faire démissionner son manager, mais soit, au moins le décor est planté. Voyons maintenant si ces raisons sont valables du point de vue d’un coach.

Les bonnes et les mauvaises raisons de vouloir se séparer de son manager.

Reprenons de manière pédagogique les raisons évoquées plus haut : 

Je veux prendre sa place

Vous êtes ambitieux, vous êtes un bon élément, vous feriez du bon travail en prenant la place de votre chef ? Parfait, félicitations !! Par contre il y a une méthode beaucoup plus facile que de le faire démissionner : Aider-le ! 

  1. Vous pouvez l’aider à gravir lui aussi les échelons si vous êtes dans une grande structure et par jeu des chaises musicales, vous aurez au moins libéré la place convoitée.
  2. S’il n’y a pas d’évolutions en internes possibles, aidez-le à regarder ce qui se fait sur le marché autour de vous. Cela vous donnera une bonne connaissance de vos concurrents, des places à prendre et du marché en général, soit pour lui donner l’envie de voir autre chose, soit pour vous prendre une place plus importante ailleurs
  3. Dernière possibilité, s’il adore la pêche en rivière (ou tout autre passion dévorante) et qu’il est proche de la retraite, inondez-le de reportages de ceux qui ont tout quitté pour vivre leur passion avant la retraite, on ne sait jamais …

Il m’a joué un mauvais tour, je veux me venger

La vengeance n’est pas un sentiment agréable, ça vous mange de l’intérieur, donc déjà, le mieux serait de changer votre vision. Monter un stratagème pour le faire démissionner, c’est du ressort des services secrets, pas d’un simple N-1. Trop risqué. Soyez plus malin. Annoncez la couleur à votre supérieur : crachez votre pastille, crevez l’abcès, dites lui en face à face ce que vous ressentez sans animosité, avec des mots bien pesé et sans élever le ton (déjà ca fait du bien d’évacuer). Et selon sa réaction, vous pouvez expliquer ce mauvais tour à tout votre entourage, vos collègues, vos co-équipiers, … 

Il me fait subir une forme de harcèlement

Alors là, plus question de rire. Le harcèlement est puni par la loi. Plutôt que de tenter de le faire démissionner, faites en sorte que ce harcèlement s’arrête et que l’entreprise soit mise devant ses responsabilités. Le harcèlement prend plusieurs formes (pas que sexuel clairement) et il existe plus de 30 formes de discriminations interdites par la loi. Renseignez-vous calmement auprès d’un professionnel en exposant les faits et que les faits. 

Au fait pour démarrer les discussions avec un responsable qui vous “harcèle”, ma technique : Lui envoyer un email écrit bien travaillé, c’est assez efficace dans la majorité des cas, et quand cela ne l’est pas, c’est toujours une pièce à apporter au dossier quand il faudra prouver. J’ai des exemples pour vous inspirer si vous le souhaitez. CONTACTEZ Moi ICI

Il me ralentit dans ma carrière

Aie ! Là c’est une vraie problématique. Tentez de comprendre quel est son intérêt à vous ralentir semble être la première bonne piste pour avancer. A-t-il peur que vous lui preniez sa place ? Est-il juste incompétent (voir plus bas) ? C’est une des raisons où vous allez devoir être persévérant pour accumuler les preuves de votre ressenti. 

Une fois que vous en avez la certitude et qu’un faisceau de faits vient corroborer votre vision, alors, vous pouvez annoncer clairement à votre chef : “J’ai le sentiment que vous ralentissez ma carrière, j’aimerais déclencher un entretien tripartite avec le N+2 ou un service RH”. 

Ainsi lors de cet entretien, vous pourrez exposer vos faits et votre ressenti. Et selon la teneur de la discussion, vous verrez comme l’entreprise choisit de réagir. Au mieux elle vous propose un plan de carrière avec des engagements écrits et timés dans le temps. Au pire, elle vous explique que vous affabulez et qu’il faut arrêter de vous prendre pour un cador. Et là, mieux vaut chercher un autre boulot ailleurs où vos compétences seront reconnues à leur juste valeur (vous prenez un risque mais si vous pensez que c’est largement mieux que de rester cloisonné sous ce chef qui vous bride, le choix est vite fait)

Je suis secrètement amoureux(se) de lui/elle et je crois dur comme fer à  la maxime “No sex in Job”, ca serait une bonne solution pour se mettre ensemble. 

Vérifiez peut-être que le sentiment est partagé, et vivez votre amour, vous trouverez la solution du boulot plus tard ! 

Je veux lui pourrir la vie juste pour le fun

Evidemment, je ne cautionne pas du tout cette raison, et j’aurai tendance à vous conseiller de vous faire suivre par un professionnel de santé pour évacuer ce qui vous met dans cet état. 

Il est mauvais, incompétent, clairement il ne fait pas son travail

C’est celle que je préfère et la plus fréquente. Il ne décide pas. Il ne me dit pas si mon boulot est bien fait ou mal fait. Sa gestion des réunions est catastrophique. Il est lent. Il ne comprend pas notre travail. Il n’y a que notre équipe qui perçoit cela, il est gentil avec tous les autres responsables mais avec nous, c’est une plaie. Il crie. Il n’est jamais dispo quand j’ai besoin de lui. Ça y ressemble ? Un peu ? Totalement ?

C’est le fameux syndrome de Peters. Votre responsable a été nommé là, mais le costume est trop grand pour lui. Chacun a ses propres limites. Il a quand même développé une compétence ultime en entreprise : ne pas se faire prendre et ça c’est pas si évident, donc croire que vous allez le faire démissionner, c’est vraiment mais vraiment pas gagné. Surtout qu’il n’ira jamais chercher un job ailleurs, pardi,  sa réputation doit le précéder et le risque de ne pas passer la période d’essai est trop grande pour lui !

Pour moi ici, une seule solution : Manager son manager. Dans le sens : “Eduquer son chef” – “To manage the boss”. Cela tombe bien, j’ai une formation entière sur ce sujet où je vous explique pas à pas les techniques pour inverser les rôles. 

En effet, ce type de personnage est rarement totalement méchant, et il a besoin d’une équipe qui marche pour éviter de se faire virer. C’est le cas où vous pouvez inverser les rôles assez facilement tout en restant à votre place. Et puis une fois toutes les techniques de manager apprises, et mises en pratique, vous aurez la possibilité soit de prendre sa place, soit d’évoluer ailleurs à un autre poste … 

Les différents types de manager

A la lecture des lignes précédentes, vous aurez découvert 

  • Le manager pervers narcissique
  • Le manager incompétent
  • Le manager charmeur
  • Le manager travaillomane, carriériste

Cette typologie n’existe pas vraiment. Il existe une typologie des manières de manager (directif, participatif, …). Par contre vous pouvez toujours, si vous avez des bonnes relations avec lui, tenter de comprendre mieux sa psychologie en échangeant son profil MBTI (test possible gratuit ici) car selon son profil et le votre, vous comprendrez peut-être un plus ce qui coince entre vous. 

Et n’oubliez pas que pour recevoir un nouveau conseil du jour dans votre boite le matin, l’inscription est gratuite.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound